Douce France…

11209344_10153743558023044_3963092863056072841_n

Douce France, cher pays de mon enfance, bercée de tendre insouciance, je t’ai gardée dans mon cœur !

Charles le chantait si bien. Mais l’insouciance a laissé place à l’intolérance, et surtout à l’ignorance. Ah la France… Qu’en dire. Je n’y vis pas, ou plus. Une histoire d’amour mitigée, perverse, comme celle d’un chat et d’un chien. Je n’ai jamais vraiment aimé les chats de toute façon. Donc oui, sur le papier, je suis français. Mais au risque d’en choquer certains, mon cœur ne l’est plus vraiment. Une trahison à la nation ? Je ne pense pas. Je dirais plutôt que la France s’est trahie elle-même.

Le changement c’est maintenant !

Mais de quel changement parle-t-on ? Pour tout vous dire, je ne vote pas. Je n’ai en fait jamais voté de ma vie. Scaaandale ! Ou pas… Beaucoup de personnes me le reprochent lorsque le sujet « politique » est abordé : « Tu votes pas, tu peux pas parler de ça ». Belle idée de la démocratie. Et c’est à ce moment précis que je cite souvent Finkielkraut : Mais taisez-vous! Taiseeez-vous! Quelle répartie, c’est qu’il a du répondant le bougre ! Je pense sincèrement que c’est bien parce que je ne vote pas que je peux en parler. En toute objectivité.

La France a changé. Non pas depuis les attentats. Bien avant ça. Comment expliquer que le pays supposé des droits de l’Homme, avec un grand H, voit un parti d’extrême droite se proclamer premier parti de France et arriver au second tour de la plupart des élections majeures ? Je ne suis pas là pour promouvoir tel ou tel parti, ou diaboliser d’autres. Je ne suis ni de gauche, ni de droite. Je ne fais qu’un simple constat. Les Lumières et Voltaire s’en ouvriraient les veines. S’ils le pouvaient encore. Je n’irai pas jusqu’à reprendre Fils de France de Saez, mais pas loin.

Etre expatrié n’est pas chose aisée. Vivre à l’étranger demande beaucoup de concessions. Loin de la famille, des amis, de ce qui a fait de vous ce que vous êtes. Mais cela apporte une certaine lucidité, vous permet d’adopter un regard différent sur ce qui se passe « chez vous ». Attention, je ne prétends en aucun cas être le père Fouras et avoir réponse à toutes les grandes énigmes de l’humanité. Mais bordel, France, réveille-toi !

 

**********

 

Vous aussi êtes expatrié à Dublin, ou songez à vous y installer ? Ces liens vous aideront et répondront peut-être à certaines de vos questions !

http://le-chemin-du-butterfly.fr/2016/01
https://www.facebook.com/groups/1597363287202079/
http://www.lepetitjournal.com/dublin
http://www.alliance-francaise.ie/

Publicités
Cet article, publié dans Essais, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Douce France…

  1. Hey l’ami,
    Très bel article que voilà. J’ai certes encore l’innocence d’aimer la France ne serait-ce que pour sa culture et histoire. Eh puis aussi parce que c’est mon pays natal, après tout! 21 ans de ma vie y sont!
    Moi-même je ne suis pas fan de politique. Loin de juger ceux qui le sont pourtant! Même si c’est vrai qu’il y a toujours quelques scandales ici et là…

    Restons optimiste toutefois. Notre pays n’est pas perdu! 🙂

    Sur ce,
    Cheers!

    P.S.: merci pour le lien! 🙂

  2. Ping : Organismes Médicaux à Dublin - Premières Expériences! · Le Chemin du Butterfly

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s